Un travail de terrain

Une tâche très difficile qui demande beaucoup de patience

L'association l'École du Chat Libre de Grenoble et Agglomération piège les chats dits « errants » dans le but de stopper leur prolifération.

Le piégeage peut s'avérer difficile pour certains ; en effet, cette activité recquiert une grande patience. Pour trapper, il faut se rendre sur le lieu de vie de l'animal, en général en matinée ou en soirée, lorsque celui-ci se montre pour se nourrir. Lorsque le piège est installé, il faut alors patienter jusqu'à ce que l'animal pénètre (de lui-même !) dans la trappe. 

Ne jamais laisser un chat dans un piège, il risquerait de se blesser! Présence obligatoire du piégeur qui transfert immédiatement le chat dans une caisse de transport.

Une fois stérilisé et identifié, l'animal est relâché sur le lieu même de la capture. Ainsi le chat ne prolifère plus, ne créé plus de nuisance, et possède une identité.

Trappe "made in France" par un britannique !